Pourquoi nous éditons ce livre

« Les étoiles n'avaient qu'un rôle
M'apprendre à lire
J'ai une langue dans le ciel
Et sur terre, j'ai une langue
Qui suis-je ? Qui suis-je ?
»
Mahmoud Darwish, Psaume CLI

« Parce que le mythe est au principe de la littérature et parce qu'il est aussi à son terme. »
Jorge Luis Borgès, Parabole de Cervantès et du Quichotte

« La terre est bleue comme une orange. »
Paul Éluard, L'Amour la poésie

« La Fête ! La Fête ! oui parbleu ! »
– Le groupe musical Deerhoof, "Je désapparaîtrai"

« C'est alors que Tony –le Bolivien– entra en trombe dans la cuisine en criant : "Immigration, immigration ! Ils arrivent, ils arrivent ! »
Manthia Diawara, Bamako Paris New York

« La chance est alors venue où j'ai pu trouver des graphiques servant à écrire ma langue, et non seulement ma langue, mais toutes les langues de l'univers. Quand vous connaissez cette écriture, si vous êtes Bété, Baoré, Mossi, Français, Allemand, Italien... vous pouvez toujours vous servir de cette écriture et immortaliser votre langue. »
Bruly Bouabré, L'Invention de l'alphabet Bété en Côte-d'Ivoire

352 pages

ISBN : 978-2-35176-086-4

PRIX : 25.3 €

FORMAT : 24 x 13,5 cm

AUTEUR : Édouard Glissant

DATE DE PARUTION : 2010

Diffusion : Interforum

 
Index
Sources

Accueil \ Oeuvres \ La Terre le feu l'eau et les vents

La Terre le feu l'eau et les vents

Une anthologie de la poésie du Tout-monde

« Diriez-vous qu’un poème peut être coupé, interrompu, qu’on pourrait en donner des extraits, morceaux choisis et décidés par l’action de vents malins ? Oui, quand les morceaux ont la chance c’est-à-dire la grâce de tant de rencontres, quand ils s’accordent entre eux, une part d’un poème qui convient à un autre poème, à cette part nouvelle, et devient à son tour un poème entier dans le poème total, que l’on chante d’un coup.

Une anthologie de la poésie du Tout-monde, celle que voici, aussi bien ne s’accorde pas à un ordre, logique ni chronologique, mais elle brusque et signale des rapports d’énergie, des apaisements et des somnolences, des fulgurations de l’esprit et de lourdes et somptueuses cheminaisons de la pensée, qu’elle tâche de balancer, peut-être pour que le lecteur puisse imaginer là d’autres voies qu’il créera lui-même bientôt. » – Édouard Glissant



« Édouard Glissant est philosophe. Poète. Romancier. Mais c’est aussi un homme d’action. » – Libération

« Édouard Glissant, fer de lance de la lutte anticoloniale, compagnon d’Aimé Césaire, […] a fondé l'Institut du Tout-monde et est devenu, du Japon à New York, une référence pour penser I’éclatement des identités à l'âge de la mondialisation. » – Philosophies magazine

« L’anthologie poétique du Tout-monde proposée par Édouard Glissant me situe sur la rive d’un grand fleuve. Un fleuve charriant des eaux multiples de sources inconnues et dont le lit s’étend bien au-delà de ses pages. Je les tourne rapidement et malgré le courant, et l’opacité du fond, aucun écriteau n’interdit la baignade. Alors je plonge... » – Raphaël Dormoy, remue.net

« Édouard Glissant fait résonner la musique du Tout-Monde dans une anthologie où dialoguent des textes poétiques du monde entier. » – Élodie Bécu, Les Dernières nouvelles d'Alsace

« Édouard Glissant a composé une Anthologie de la poésie du Tout-Monde. Les époques, les lieux, les genres s’y côtoient sans hiérarchie: “Tout ça chavire et dévire et vire en dérive. Et cela fait unité ? Nous rêvons de paysages qui nous façonnent, boues et braises, marées et typhons, terre et feu, et eau et air.” Et c’est très beau. » – Isabelle Rüf, Le Temps

« Édouard Glissant est un écrivain et poète sismographe qui a saisi les tremblements du monde bien avant le séisme appelé mondialisation. […] Le temps n’a rien enlevé à sa radicalité. Ni à son imaginaire flamboyant. […] Il vient de publier une anthologie de la poésie du Tout-monde qui lui ressemble : Charlie Chaplin, Alejo Carpentier ou Malcolm X. Chez Édouard Glissant le visionnaire, poétique et politique ne font qu’un. » – Thierry Leclère, Télérama

En coédition avec l'Institut du Tout-monde et la Maison de l’Amérique latine
Et avec le soutien de la région Île-de-France


L'auteur

Crédit photographique : Caecilia Tripp

Édouard Glissant, écrivain, poète et essayiste.
Prix Renaudot pour La Lézarde en 1958.

En savoir plus sur Édouard Glissant

Les actualités de La Terre le feu l'eau et les vents

les actualités de galaade

James NOËL et Emmanuelle COLLAS au Festival Livres et Musiques (Deauville)… Rencontre avec James NOËL le 4 avril à la Librairie Les Nouveautés… Rencontre avec François-Xavier GUILLERM le 29 mars à Nanterre…