Pourquoi nous éditons ce livre

Le « degré zéro » d’une écriture qui offre la force et l’immédiateté de l’expérience vécue.

224 pages

ISBN : 978-2-35176-177-9 / ISBN (pdf) : 978-2-35176-209-7 / ISBN (epub): 978-2-35176-210-3

PRIX : 18 €

FORMAT : 13.5 x 18.5 cm

AUTEUR : Arnost Lustig

TRADUCTEUR(S) : Erika Abrams

DATE DE PARUTION EN VO : 1964

DATE DE PARUTION : Octobre 2012

Diffusion : harmonia mundi

Accueil \ Oeuvres \ La Danseuse de Varsovie

La Danseuse de Varsovie

« Des centaines de milliers d’hommes et de femmes dociles comme des moutons étaient déjà passés par ce vestiaire, et il ne s’était jamais rien produit de la sorte. »

Peut-être est-ce quelque chose dans son regard ou son pas souple de danseuse, peut-être sa fierté ou même sa prière expresse, qui amena Herman Cohen, porte-parole du groupe, à faire sortir du rang Katarzyna Horowitz.

Auschwitz, 1943 : la jeune femme échappe ainsi à la chambre à gaz et se joint à une vingtaine d’hommes d’affaires juifs américains qui ont su monnayer leur libération avec les nazis… sauf que le pacte se révèle être un piège et une course absurde vers la liberté, qui pousse Katarzyna Horowitz à commettre l’impensable.

La Danseuse de Varsovie, c’est le portrait fascinant d’une jeune femme qui, face à l’inacceptable, fait l’ultime choix de la dignité humaine.

Écrivain tchèque, Arnošt Lustig (1926-2011) a été lauréat du National Jewish Book Award en 1980 et en 1986, ainsi que du prix Franz Kafka en 2008. Après Elle avait les yeux verts, La Danseuse de Varsovie est son deuxième roman traduit en français.

À PROPOS DE LA DANSEUSE DE VARSOVIE :

« Voici la danseuse de Varsovie, du "convoi paraguayen", qui se dénude en un lent strip-tease devant le S.S. Schilinger chargé d'accélérer au contraire toute l'opération de déshabillage, la voici qui s'avance vers lui en se déhanchant de la plus provocante façon et qui dans une séquence fulgurante plante dans son oeil droit le talon aiguille d'une chaussure, s'empare de son revolver et l'abat ainsi qu'un autre garde, le S.S. Emmerich. » – Claude Lanzmann

« Dans La Danseuse de Varsovie, Lustig s'inspire de l'histoire de Franciszka Mann, danseuse au talent prometteur avant la guerre qui fut obligée de se produire dans des cabarets pendant l'Occupation. Sous-titré Prière pour Katarzyna Horowitz le roman est un hommage aux disparus, un témoignage sur la possibilité d un héroïsme des petites choses. » – Marie Michaud (Librairie GIBERT JOSEPH, Poitiers), Page des libraires

« La Danseuse de Varsovie est l’un des chefs-d’œuvre du Tchèque Arnošt Lustig, emporté l’an dernier par la maladie. » – BOOKS

À PROPOS D’ELLE AVAIT LES YEUX VERTS :

« Que seriez-vous prêt à faire pour rester en vie ? Cette question vous hantera longtemps après avoir refermé Elle avait les yeux verts, d'Arnošt Lustig. » – Le Monde

« Voici donc l’un de ces livres qui frappent l’esprit par leur force, leur audace, comme par la pureté extrême du trait. » – L'Humanité

« Il était plus que temps de découvrir Arnošt Lustig. » – Le Figaro

« Je n'ai pas de mots, je n'ai pas de phrases, je n'ai à vous raconter que l'instant où j'ai achevé ce roman. Hanka Kaudersova a pris mon cœur pour longtemps. » – Page des libraires

« Lustig nous montre que le langage détient ce pouvoir qui souvent nous fait défaut dans la vie : le pouvoir de se souvenir, d’accuser, de confesser, et, plus important, de renouveler et de transcender. » – Washington Times

L'auteur

Crédit : Petra Růžičková

Né à Prague en 1926, Arnošt Lustig a été lauréat du National Jewish Book Award, ainsi que du prix Franz Kafka.

En savoir plus sur Arnost Lustig

les actualités de galaade

Hakan GÜNDAY en France du 20 au 30 novembre… Pierre PUCHOT le 9 octobre à l'Institut du Monde arabe… Rendez-vous de l'Histoire (Blois) : rencontres avec Philippe DI FOLCO et Pierre PUCHOT