L'Américain Irvin Yalom, psychiatre et écrivain, exprime une nouvelle fois son incroyable sens de la narration. Son récit fulgurant restitue à merveille ce moment particulier où le passé, soudain, resurgit. Où quelqu'un que l’on croyait connaître, un ami, se met à parler… (extraits de la critique parue aujourd'hui dans La Croix)

Lire la suite