"Myrtille, la trentaine, est une jeune femme un peu espiègle, qui aime se promener au Parc Monceau, où elle rencontre un curieux personnage caché derrière un masque d’oiseau, et qui fait parier les passants sur l’envol de son couple d’inséparables, homme masqué qui ne cessera de l’intriguer. Myrtille aime Angelo mais ne veut pas se donner à lui… Myrtille s’interroge sur un livre mystérieux signé Thomas Déquatre...
Surprenant, charmeur, drôle et fantaisiste, ce roman est à l’image de ces petites baies sauvages sucrées et acidulées, une gourmandise qu’on savoure le sourire aux lèvres du début à la fin. C’est doucement fantasque et malicieux, un brin poétique, et assurément réussi : Myrtille pioche dans sa boîte à mots comme l’auteur joue lui aussi avec les phrases sans que jamais ce soit lourd ou artificiel, non, juste pétillant et délicieux ! Rempli de clins d’œil que saisiront les amoureux des livres et de l’écriture, c’est un serpent qui se mord la queue bouclant joliment la boucle : comme Myrtille et son livre, vous aurez envie de passer ce Myrtille à vos amis et à vos voisins !"
Pour retrouver ce blog : Les Jardins d'Hélène