Irvin Yalom, ce psy pas comme les autres, commence à être connu en France.

Après Apprendre à mourir. La méthode Schopenhauer, Le Bourreau de l'amour. Histoires de psychothérapie et Mensonges sur le divan, Galaade a publié Et Nietzsche a pleuré, cette histoire entre philosophie et fiction, entre un patient extraordinaire et un médecin talentueux, entre Nietzsche et le père de la psychanalyse, sous l'égide de l'impétueuse Lou-Andreas Salomé.

Vous pouvez retrouver Irvin Yalom dans un entretien privilégié avec ses lecteurs dans le magazine Psychologies de décembre.

Je vous en souhaite bonne lecture.

Emmanuelle Collas.